• TLV Magazine

Hôtels de charme à Tel-Aviv


Hôtel ALMA à Tel-Aviv

La révolution hôtelière est en marche en Israël, et en particulier à Tel-Aviv depuis déjà plus d'une décennie. Il suffit de vous promener sur l'avenue Rothschild ou à Neve Tsedek, ou encore à l'American Colony, au nord de Yaffo, pour découvrir cette multitude de petits hôtels "boutiques" ou de "charme", peu importe l'appellation que vous voudrez bien leur donner.


Les clients, hommes d'affaires ou touristes, sont de plus en plus attirés par ces petits hôtels, qui leur permettent de vivre une expérience différente de celles des grands hôtels de plus de 300 chambres. Pas de piscine, pas de lobby impersonnel, ou de restaurants de tout genre, la mode des petits hôtels locaux, qui a commencé à Tel-Aviv comme un phénomène marginal , s'est développée d'une manière exponentielle en l'espace de 15 ans. Ces structures hôtelières, de 15 à 40 chambres, situés pour la plupart au centre-ville, certaines dans des immeubles historiques, classées Bauhaus ou éclectiques, ont redessiné le paysage hôtelier de la ville.

Les hôtels "boutique" ne sont pas, bien entendu, une invention israélienne. Le développement de ce type d'hôtels au cours de la dernière décennie n'est que le pendant de ce que l'on a pu observer en Europe ou sur le continent américain depuis bien longtemps. L'engouement pour les petits hôtels, les hôtels boutiques, est de plus en plus fort et correspond certainement à un nouvel état d'esprit du voyageur. Et comme dans certains secteurs, les Israéliens peuvent avoir du retard, mais ils le rattrapent vite, ont du génie et excellent par la suite : l'Hôtel Norman de la rue Montefiore à Tel-Aviv est ainsi classé parmi les premiers au monde par les sociétés anglaises et américaines booking.com et Trip Advisor.

Retrouvez la suite de l'article dans TLV Magazine…


Par Elisabeth LAMY


Abonnez vous à TLV Magazine en 1 clic !

0 commentaire