• TLV Magazine

Immobilier à Tel-Aviv : un retour en force


Pour la première fois depuis 2016, les investisseurs reviennent en force sur le marché de l'immobilier.


Sur les derniers mois 2020, le marché de l'investissement immobilier est passé à la vitesse supérieure. Sur l'ensemble du pays, le nombre de transactions réalisées par les investisseurs entre les mois août 2020 et janvier 2021 a bondi de 70% par rapport à la même période en 2019-2020. Pour la première fois en cinq ans, il y a eu plus d'appartements achetés que vendus par les investisseurs.


Il semblerait donc que la période post-Kahlon soit engagée. Moshe Kahlon, ancien ministre des finances, avait en effet modifié à la hausse la fiscalité immobilière, notamment en augmentant la taxe d'acquisition sur les achats d'investissement, espérant ainsi faire baisser les prix du marché. Dès 2016, les investisseurs se sont ainsi retirés du marché, et le solde appartements "ventes-achats" a culminé en 2018 avec un écart de 7000 appartements. De 25% du volume des transactions, les investisseurs sont passés sous la barre des 15%. Mais sur les derniers mois de 2020, la balance s'est inversée, et nous avons pu constater plus d'achats que de ventes d'appartements sur le marché de l'investissement.


Mais d'autres éléments viennent également conforter l'idée que l'investissement immobilier à Tel-Aviv reste à moyen et long terme un des investissement les plus sûrs et les plus rentables : les acquisition faites à l'étranger se sont finalement révélées extrêmement risquées et les investissements dans les bureaux, devenus attractifs dès 2016, sont désormais boudés.

Retrouvez la suite de l'article dans TLV Magazine…


Par Elisabeth Dray - EC Nadlan TLV


Abonnez vous à TLV Magazine en 1 clic !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout