• TLV Magazine

Pourquoi Tel-Aviv restera une ville chère ?


Credit photo : Zoltan Tasi

Il nous semble que rien ne pourra arrêter la flambée des prix de l'immobilier à Tel-Aviv et sa région. Le constat est sans équivoque : crise économique de 2008 ou crise sanitaire en 2020, les prix de l'immobilier sont sans cesse sur la pente ascendante. Celle-ci est devenue encore plus raide depuis la sortie du 1er confinement en mai 2020.


Panorama de l'évolution des prix sur ce dernier trimestre.


Du jamais vu sur ce 2ème trimestre 2021

Selon les chiffres du Bureau central des Statistiques (CBS), le prix moyen des transactions immobilières à Tel Aviv s'est situé à plus de 3,5 millions de NIS pour le 2eme trimestre 2021, soit 20 % de plus qu'il y a deux ans. Le marché immobilier israélien est en plein essor, et il semble qu'il n'y ait pas de prix pour vivre dans la "Grande Ville". Tel Aviv, de par son côté international, vivant et culturel, attire de plus en plus d'israélien et est un vivier économique et financier qui assure un travail et un pouvoir d'achat largement supérieur à celui des autres villes.


Des hausses de 14 % en un trimestre

Tel Aviv reste à la tête des plus fortes hausses de prix avec plus de 14% de hausse en un seul trimestre pour les appartements de 4 pièces. Les augmentations observées sur le 2ème trimestre ont été supérieures de 10% par rapport au premier trimestre 2021. Le prix moyen d'un appartement a augmenté de 12% pour atteindre 2,5 millions de NIS pour un 2 pièces et 3,5 millions de NIS pour un 3 pièces.


L'écart des prix entre ceux de Tel Aviv et ceux des autres villes s'est creusé de façon dramatique. Si, il y a deux ans, un appartement vendu à Tel Aviv était en moyenne 41% plus cher qu'un appartement équivalant vendu à Ramat Gan à la même époque, cet écart s'est maintenant creusé à 54%. Par rapport à Jérusalem, l'écart s'est creusé de 46% à 67%, et par rapport à Haïfa, il est passé de 139% à 200%, ce qui signifie qu'un appartement à Tel Aviv coûte trois fois plus cher qu'un appartement équivalent à Haïfa.

La suite dans TLV MAGAZINE…


Par Elisabeth Dray - EC Nadlan TLV

Abonnez vous à TLV Magazine en 1 clic !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout