• TLV Magazine

Qui sont les Telaviviens ?


Vous pensiez les connaitre, et pourtant. Qui sont les Telavivens ? Des clichés ou des originaux, des stéréotypes ou des innovateurs ? En tous cas, les citadins de tous âges et tous horizons évoluent dans un cadre renforçant le pluralisme et la diversité.


En tant que ville séculaire, Tel-Aviv attire un large éventail de personnes et de communautés de tout le pays et même de l'étranger. De manière générale, les Telaviviens aiment profiter de la vie, de la plage et sortir. Cafés, terrasses, bars, restaurants semblent toujours pleins, quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit. Les citadins apprécient à la fois l'énergie de la ville et la "cool" attitude, l'audace locale et l'exotisme étranger. Ouverts, conviviaux, libéraux, les Telaviviens vivent dans la bulle qu'ils se sont créée, parfois un peu déconnectée de la réalité du reste du pays.


Une ville surpeuplée ?


Aujourd'hui vous avez l'impression de suffoquer à Tel-Aviv ? Vous avez raison. La cité grandit d'année en année. La deuxième plus grande ville d'Israël s'avère l'une des régions les plus densément peuplées du pays, faisant apparaitre de nombreux problèmes inédits de logement, de population, d'embouteillage (quatrième ville la plus congestionnées de l'OCDE) et de surpopulation. Aussi, beaucoup de gens s'entassent-ils dans de petits espaces. Le dernier recensement fait état de 466.000 habitants sur une superficie urbaine de 52 km², soit une densité de 7.606 personnes par km2, et un taux de croissance parfois annuel constant de 0,5 %. La masse de population à Tel Aviv, bien qu'élevée dans l'ensemble, est inférieure à celle de nombreuses villes européennes, en partie parce que les bâtiments ne forment pas des rangées continues le long des rues. De plus, elle a évolué au cours du temps. Au début du 20° siècle, la cité totalisait environ 40.000 habitants, dont les quatre cinquièmes d'Arabes résidaient à Jaffa. La population juive, en revanche, comptera approximativement 35.000 habitants en 1925. La ville a connu une croissance substantielle après la Première Guerre mondiale, triplant sur une période de six ans au cours des années 1930 pour atteindre 150.000 habitants. Depuis la fusion des villes en 1950, la démographie de Tel-Aviv-Yafo a fluctué ; elle a atteint un pic dans les années 1960, puis a décliné progressivement jusque dans les années 1980. La population a de nouveau augmenté au début des années 1990 en raison de l'afflux d'immigrants de l'ex-Union soviétique et s'est stabilisée au milieu des années 1990.

Article dans son intégralité dans TLV MAGAZINE… 𝘗𝘢𝘳 𝘕𝘰𝘦́𝘮𝘪𝘦 𝘎𝘳𝘺𝘯𝘣𝘦𝘳𝘨 Abonnez vous à TLV Magazine en 1 clic !

0 commentaire