• TLV Magazine

SARONA, ou la ballade des gens heureux


Credit photo : IGOR (Instagram : paigor77)

Tel-Aviv Magazine redécouvre chaque mois avec vous, notre ville, dévoilant ainsi ses richesses gastronomiques et humaines. Par bonheur et par une chaude journée d'août, nos pas nous ont conduits à Sarona. Ici l'endroit relie Histoire, architecture, gastronomie, et, son paysage, ses jardins et… son shopping, tous nichés en un seul endroit, contrastent avec le reste de la ville où le Bauhaus règne en maître.


Nous nous trouvons ainsi le long de la rue agitée eliezer Kaplan, face à la fameuse "Kiryah", grande base de Tsahal et du Misrad HaBitahone (ministère de la Défense), à distance d'arbalète du centre commercial Azrieli. Beaucoup de familles s'y pressent, et la jeunesse y trouve un parfum d'étranger en cette période de Covid. La dissemblance est frappante mais séduisante car aux pieds d'immenses buildings, on trouve un village comme tiré d'un conte de fées.


Il y a encore quelques années, comme d'autres habitants, nous étions un peu "fâchés avec notre Ville. Nous ne l'avions vue que trop bruyante, trop excentrique, trop délabrée, décidément compliquée pour s'y garer pour nos invités. Nous sommes donc allé à la rencontre du Shouk Hacarmel, de la Tayelet (nous en parlerons dans de prochains numéros), avons été enchantés par la rue pietonnière de Na'halat Binyamin aux milles artistes et combien d'autres endroits. C'est le plaisir qui nous guide à Tel-Aviv, cette ville là où pullulent de remarquables endroits. Son histoire saisissante, mais aussi avouons-le, ses excellents café et restaurants cachers, dont le nombre augmente chaque année, ont de quoi marquer les visiteurs.

Article dans son intégralité dans TLV MAGAZINE…


Abonnez vous à TLV Magazine en 1 clic !

0 commentaire