• TLV Magazine

TAMA 38 : le ticket gagnant


Credit photo : Dan Gold

Tout le pays est en TAMA-38 ! C'est le 14 avril 2005, qu'est adoptée la législation des TAMA 38, la loi sur les renforcements des immeubles existants. L'objectif était d'éliminer les risques liés aux tremblements de terre, malgré l'existence de normes de construction visant à les limiter. Mais la plupart des immeubles construits jusqu'en 1980 ne répondaient pas aux critères exigés. Le gouvernement a donc décidé de relancer un plan de consolidation des immeubles.


Mais il était difficile de financer les travaux de mise à niveau antisismique par les propriétaires et il était important de trouver un mécanisme pour financer ces travaux. L'idée d'un troc est alors émise : les propriétaires d'appartements dans les vieux immeubles troquent les droits de construction de leur immeuble aux promoteurs qui, en échange. renforce leur immeuble. Les promoteurs reçoivent la possibilité de construire des étages supplémentaires sur le toit de l'immeuble, avec un raccourcissement des délais d'obtention du permis de construire. Les propriétaires bénéficient quant à eux, ainsi d'un immeuble neuf, avec ascenseur et quand il est possible quelques m2 supplémentaires, voire même une chambre forte (Mamad).


Aujourd'hui le TAMA 38 se divise en 2 types :


• TAMA 38-1 qui correspond à la rénovation de bâtiments existants avec l'ajout de nouveaux étages, de places de stationnement si possible et de chambres fortes (mamad)


• TAMA 38-2 ou pinoui-binoui, qui consiste en la destruction de l'immeuble neuf, avec ascenseur parking. Cette solution permet la construction d'appartement neuf pour les anciens propriétaires, ainsi que des appartements à vendre sur le marché libre pour couvrir le coût du projet et permettre au promoteur de réaliser un profit.

La suite dans TLV MAGAZINE…


Par Elisabeth Dray - EC Nadlan TLV


Abonnez vous à TLV Magazine en 1 clic !

0 commentaire