• TLV Magazine

Un virus chasse l'autre : jusqu'à quand ? Tel-Aviv se mobilise


Début juillet, arrivée d'un nouveau variant du Covid 19: le Delta Plus. Nous pensions avoir la situation sanitaire sous contrôle, et voici que le Pr. Cyril Cohen, de l'Université Bar llan, annonce avoir détecté une mutation de ce variant, nommée AY3...

Nitzan Horowitz, le ministre de la Santé, a déclaré que cette nouvelle mutation du variant a été découverte à l'aéroport grâce à un système de dépistage, qui scanne chaque voyageur entrant. Chaque jour 148.000 tests sont effectués à Ben Gourion et dans le reste du pays, ce qui permet de suivre l'évolution et les mutations de la pandémie. Le 20 août, soucieux de sa santé et voulant donner l'exemple, Naftali Bennet a reçu la 3e dose de vaccin: "Si vous vous faites vacciner, nous pourrons éviter un 4e confinement."


Israël et Tel-Aviv continue à miser sur la vaccination en masse. A la mi-août, décision fut prise d'étendre la troisième campagne de vaccination aux personnes âgées de 40 ans et plus. A l'heure où nous écrivons (23 août), environ 61 % des personnes âgées de 60 ans et plus en Israël ont été vaccinées avec la troisième dose et 23% des personnes âgées de 50 à 59 ans.


Selon les résultats d'une enquête de la caisse de santé Maccabi, " le vaccin Pfizer s'est avéré efficace à 86 % pour prévenir l'infection chez les personnes de 60 ans et plus, après une troisième dose. Il est démontré qu'il protège contre le variant Delta. La triple dose est la solution pour freiner l'épidémie actuelle."


Voici comment a été menée l'étude: 149.144 personnes qui avaient reçu trois doses du vaccin Pfizer ont été comparées avec 67.5.630 personnes qui n'avaient reçu que deux doses de vaccin en janvier ou février. Les deux groupes étaient similaires selon l'âge, le sexe, le statut socio-économique, et donc représentatifs de la population.


Dans le premier groupe, seules 37 personnes ont été identifiées comme positives pour le coronavirus, contre 1064 dans le groupe à deux injections. "J'exhorte toutes les personnes âgées de 50 ans et plus qui n'ont pas encore reçu la troisième dose de vaccin à le faire, à la fois pour leur autoprotection et la protection de leur famille" a conclu Ekka Zohar.

Article dans son intégralité dans TLV MAGAZINE… 𝘗𝘢𝘳 Mickaël Laustriat

Abonnez vous à TLV Magazine en 1 clic !

0 commentaire